News

FIVA à Bangalore, Inde

Pour la toute première fois depuis la création de la FIVA en 1966, le conseil général (CG) a organisé son assemblée à Bangalore, la ville d’Inde en pleine croissance dédiée à la technologie. Sept membres du CG – Patrick Rollet, Mario Theissen, Peter Edqvist, Tiddo Brester, Tony Davies, Gautam Sen et Natasa Jerina Grom – ainsi que Gian Mario Mollar, le secrétaire général de la FIVA, ont échangé sur les nombreux enjeux et préoccupations liés au mouvement des véhicules anciens dans le monde.

Avec une journée complète qui s’est terminée le vendredi à 18h00 plus une demi-journée pour conclure la discussion et les délibérations le samedi 16 mars, le CG de la FIVA a mené une séance d’une journée et demie très fructueuse à l’Oakwood Residency, un charmant complexe d’appartements hôteliers d’UB City, le centre commercial exclusif de Bangalore. Pour célébrer l’occasion, l’organisme qui accueillait l’événement, la Fédération des véhicules anciens d’Inde (FHVI) s’est démenée pour présenter une exposition de 42 véhicules anciens d’exception – de la minuscule Austin Seven pleine d’enthousiasme à une géante, la Mercedes-Benz Nurburg – sur le parvis du centre commercial, où des milliers d’amateurs et de spectateurs ont pu admirer et photographier ces rares merveilles.

L’après-midi du 16 février, l’Osianama Learning Experience, de Delhi, associée à la FHVI, la FIVA et Osian’s Connoisseurs of Art, ont organisé le tout premier symposium en Inde dans l’optique de comprendre et d’encourager la participation croissante des jeunes et des femmes au mouvement des véhicules anciens. L’événement a accueilli des experts et des acteurs réputés dans le mouvement indien, qui ont démontré une excellente maîtrise du sujet, des enjeux et des difficultés.

Le Dr Ravi Prakash, président de la FHVI, a présenté la thématique et les différentes institutions impliquées dans le symposium, tandis que le président de la FIVA Patrick Rollet a exposé au public indien le rôle de la FIVA et son utilité pour le mouvement des véhicules anciens. S’en est suivie une brève présentation sur l’histoire et l’héritage de l’industrie automobile indienne, animée par le vice-président de la communication de la FIVA, Gautam Sen.

Pour aborder l’une des deux thématiques de la journée – les femmes dans le mouvement des véhicules anciens en Inde – animée par le collectionneur Sulaiman Jamal, la star des rallyes Farah Vakil a raconté son vécu de pilote de rallye à bord de voitures modernes, et son éternelle fascination pour les véhicules anciens. D’autres intervenantes ont ensuite pris la parole, à savoir, Shana Parmeshwar, Akila Shanmugam, Sabena Prakash et Christine Jamal, pour évoquer leur parcours et leurs expériences personnelles dans le mouvement des véhicules anciens en Inde.

Neville Tuli, d’Osianama, a détaillé le concept d’Osianama et son rôle dans le mouvement des véhicules anciens en Inde. S’en est suivie la séance consacrée aux jeunes et à leur potentiel pour le mouvement des véhicules anciens en Inde. Des amateurs venus de tout le pays, comme Shouvik Ghose Chowdhury, Christopher Rodericks et Rupali Prakash, de Calcutta, ont pris la parole. Une table ronde a ensuite été organisée avec Zeyn Jamal, Jayant Gauri, Pranav Yadalam et Srinand Piedpet pour discuter des innombrables possibilités et moyens de favoriser une participation accrue des jeunes dans le mouvement.

À la toute fin de l’événement, le vice-président de la FIVA, Natasa Jerina Grom, a pris la parole pour exposer le point de vue de la FIVA sur les jeunes et les femmes. Près d’une centaine d’amateurs ont assisté au symposium, un franc succès qui donne le ton pour de futurs symposiums et actions grâce auxquels accroître la représentation des jeunes et des femmes au sein du mouvement des véhicules anciens en Inde.

Dimanche 17 mars, la FHVI a organisé une virée matinale de véhicules anciens au site historique du temple de Bhoga Nandeeshwara, à quelque 60 km au nord de Bangalore. La visite du temple, construit aux environs de 806-810 EC, s’est avérée fascinante, avec un trajet agréable de Bangalore jusqu’au site touristique, suivi d’un brunch et du trajet retour. Patrick Rollet a pris le volant d’une Jaguar XK120, le vice-président Mario Theissen a pu conduire l’une des toutes premières Series I Jaguar E-Type et le vice-président Tiddo Brester une coccinelle VW. Les autres délégués de la FIVA ont embarqué comme simples passagers à bord d’autres voitures historiques.

Sous la direction du Dr Ravi Prakash, et avec le soutien de la redoutable équipe de la fédération (et sa famille proche), la FHVI a su nous montrer comment profiter, apprécier et réfléchir au mouvement des véhicules anciens, qui a besoin de la participation et de l’énergie de cultures, approches et points de vue différents.

FIVA à Bangalore, Inde