Posts by admin

Tragédie en Grèce

Le bilan de la tragédie de feu à Mati et Rafini, en Grèce, n’est toujours pas clair, mais il est raisonnable de supposer qu’il y aura plus de 100 personnes, les habitants et les touristes ayant souffert de ces incendies incroyables et féroces.

Patrick Rollet, au nom du Bureau, a écrit à nos amis de Grèce pour exprimer notre profonde tristesse et notre plus profonde sympathie pour ces terribles événements survenus à Mati et à Rafani, que le peuple grec a si vaillamment endurés. Nous souhaitons étendre le soutien moral de la FIVA et celui de l’ensemble de la communauté des véhicules historiques, pour sortir de cette épreuve et surmonter ces moments les plus difficiles.

Nous avons reçu des remerciements des différents membres grecs pour ce qui précède, y compris quelques photos des événements récents. Bien que cela ne soit pas comparable à la perte de vies, aux communautés brisées et au temps qu’il faudra pour reconstruire la région, nous les partageons toujours comme un signe d’avertissement. Si vous êtes confronté à de tels incendies, soyez prudent et n’essayez pas de sauver vos véhicules, comme vous pouvez le voir sur l’une des photos, même l’aluminium d’une culasse est partiellement fondu, indiquant les températures extrêmement élevées de tels incendies.

Encore une fois, tout le meilleur pour les gens dans ces régions et nos amis en Grèce!

Read More

CONGRÈS EUROPÉEN 2018 DE LA FIM, NANTES, FRANCE

Cette année, le Congrès européen de la FIM s’est déroulé à Nantes, l’une des plus belles villes de France, vivante et innovante, riche en histoire, du 28 au 30 juin. Les délégués de la FIVA MC, Palmino Poli (président MC), Nataša Grom Jerina (secrétaire MC) et Bjorn A. Hvaleby (membre MC) ont eu l’opportunité de participer au Congres.

Cette année, le congrès portait sur le thème : « Mobilité électrique : de la course à la conduite sur route », autour du développement de l’électronique et de la technologie. Après le discours de bienvenue de M. Jean-Pierre Moreau, président de la Commission des affaires publiques, FIM Europe, le 2nd vice-président M. Silvio Manicardi a pris la parole pour expliquer « Pourquoi une conférence autour des motos électriques en Europe ? ». Son intervention a été suivie par le discours de M. John Chatterton Ross sur « Les problématiques actuelles de la moto en provenance de Bruxelles » ; M. Sébastien Poirier, directeur général de la Fédération Française de Motocyclisme a abordé la situation du motocyclisme en France. Le président du Conseil d’Energica Motorcycle, M. Franco Cevolini, a parlé de la Superbike électrique et M. Umberto Uccelli, directeur général de Zero Motorcycles Europe ont illustré les progrès accomplis par l’entreprise, spécialisée dans les motos électriques pour route.

En amont du Congrès, les représentants de la FIM, la FIM Europe, la FEMA et la FIVA MC se sont réunis lors d’une réunion sur l’usage des véhicules anciens et historiques dans les villes, désormais incompatible avec le contrôle de la qualité de l’air, ou parce que leurs conducteurs aiment à les utiliser sur les longues distances ou simplement pour des raisons culturelles sur des distances plus courtes. Il a également été question de savoir si une approche uniforme des autorités était envisageable concernant l’âge pour l’immatriculation de motos anciennes et historiques. Une discussion a eu lieu quant à l’envoi d’un délégué aux Assemblées générales de chaque organisation dans le but d’améliorer la collaboration entre ces organisations.

Membres présents :

  • Jean-Pierre Moreau, président
  • Francesca Marozza
  • John Chatterton-Ross
  • Marleen Renoy
  • Dimitris Margaritis
  • Ioan Alexe
  • Silvio Manicardi, vice-président, FIM Europe
  • Adonis Christofidis, CYMF
  • Panagiotis Kalaizis, AMOTOE
  • Damiano Zamana, directeur des programmes, FIM
  • Dolf WIlligers, FEMA
  • Dr Poli Palmino, FIVA
  • Natasa Grom Jerina, FIVA
  • Bjørn Hvaleby, FIVA
Read More

FIVA World Rally – 2018


Les entrées pour cet événement se remplissent rapidement, donc si vous voulez participer, s’il vous plaît allez sur le site rapidement!

À partir du 28 août à partir de l’Hôtel Métropole à Llandrindod Wells, le Rallye du Monde FIVA vous amènera à des endroits comme Llyn (Lac) Brianne, Rhayder, Aberystwyth et d’autres villages et campagnes spectaculaires.

Le Rallye Mondial FIVA se termine par un dîner de gala à l’Hôtel Métropole.

Plus des Information ici

Formulaire d’inscription ici

 

Read More

Le « Wanderer » qui a contribué à l’indépendance de l’Inde

La Wanderer qui a contribué à l’indépendance de l’Inde (Wanderer W24 de 1937)

Comme beaucoup d’entre vous le savent peut-être, l’avènement de la marque allemande Wanderer remonte à 1885, lorsque Johann Baptist Winklhofer et Richard Adolf Jaenicke ont fondé l’entreprise « Chemnitzer Velociped-Depôt Winklhofer & Jaenicke », immatriculée pour la vente et la réparation de bicyclettes. Peu après, ils se sont lancés dans la fabrication de bicyclettes, puis en 1902, dans la fabrication de motocyclettes. La toute première voiture Wanderer, de Type W1 de 5/12 CV, a été présentée à l’édition 1911 du salon de l’automobile de Berlin, la production en série ayant démarré en 1913.

Sous la pression de la Dresdner Bank , qui avait accordé à Wanderer des prêts d’un montant supérieur  à 5 millions de Reichsmarks, Wanderer se résout à vendre sa licence de fabrication de motocyclettes au Dr. Fr. Janecek, ingénieur tchèque fondateur de la marque de motocyclettes Jawa. Jawa  a ensuite fusionné avec Audi, DKW et Horch, formant en 1932 le groupe Auto Union représenté par quatre anneaux entrelacés, qui est aujourd’hui le  logo de la seule marque survivante, Audi.

Tandis que DKW, avec ses moteurs deux-temps, se voyait cantonnée aux modèles d’entrée de gamme, et que Horch s’attaquait à l’autre extrémité du marché, les modèles Audi et Wanderer étaient dédiés au segment intermédiaire. C’est donc sous la direction d’Auto Union que la Wanderer W21, concurrente directe du modèle 170 de Mercedes-Benz, a été lancée en 1933. La W21 à six cylindres a évolué pour devenir le modèle W23 en 1937. Cette même année, Wanderer a lancé la W24, une variante plus petite à quatre cylindres dérivée de la W23. Ces deux modèles avaient en commun plusieurs composants de transmission et de suspension, ainsi que des éléments de carrosserie et des pièces de châssis. La politique de vente ( ?) du nouveau modèle a donné à la marque son plus grand succès commercial, la W24 devenant la meilleure vente de toute l’histoire de Wanderer, avec plus de 22 000 voitures construites en trois ans.

Disponible dans une large gamme de  de styles de carrosserie – berlines modèle de base à deux et quatre portes, ou cabriolets à deux et quatre portes – la W24 s’est bien vendue en Allemagne et en Europe continentale. Toutefois peu de modèles sont arrivés jusqu’en Inde, il est même probable que la voiture que vous voyez ici soit la seule qui existeaujourd’hui dans le pays.  (en revancheplusieurs DKW subsistent dans le pays). Mais au-delà de la seule rareté de cette voiture, intéressons-nous à son importance historique.

C’est à bord de cette voiture que Netaji Subhas Chandra Bose, le combattant de la liberté le plus charismatique d’Inde, , a réussi à  « s’évader » de sa résidence d’Elgin Road à Calcutta, pour rejoindre la gare ferroviaire de Gomoh, dans la nuit du 16 au 17 janvier 1941, malgré la surveillance permanente assurée par les Britanniques, qui connaissait les problèmes que cette évasion possible poserait au   Raj. Avec Sisir Kumar Bose, 21 ans, neveu de Netaji au volant, la Wanderer a couvert une distance de 300 km jusqu’à Gomoh en quelques heures palpitantes, afin que Netaji puisse monter à bord du Kalka Mail pour  Delhi, la première étape de son périple pour quitter l’Inde, qui le mena à Peshawar puis en Afghanistan pour finalement rejoindre l’Union soviétique.

Achetée neuve en 1937 par le frère aîné de Netaji, Sarat Chandra Bose, mais immatriculée sous le nom de son neveu, , la voiture était régulièrement utilisée jusqu’en 1957, principalement par Sisir Kumar Bose, lorsqu’elle a été offerte au Netaji Research Bureau. Depuis cette date, elle est restée immobilisée pendant presque cinquante ans. La décision de restaurer la voiture fut prise en juin 2016, afin qu’elle soit prête à temps pour le 75e anniversaire de la grande évasion de Netaji. Les travaux de restauration ont été confiés à Pallab Roy qui avec son  équipe a  travaillé d’arrache-pied  pendant sept mois pour un résultat particulièrement remarquable.

Bien que Netaji Subhas Chandra Bose n’ait pas survécu à la Seconde Guerre mondiale, rendant son dernier souffle dans un hôpital militaire japonais en 1945 après que l’avion qui le transportait s’est  écrasé près de Taipei, cette Wanderer, témoignage émouvant de la mémoire d’un des plus grandes figures indiennes du combat  pour la liberté , reprend vie comme  pièce maîtresse du musée Netaji Bhawan à Calcutta.


  • Gautam Sen
  • Crédits photo : Shreya Goswami
Read More

RAC 1000 Mile Trail: Passion bleue

Le Royal Automobile Club 1000 Mile Trial 2018 a eu lieu du dimanche 8 au vendredi 13 juillet et a été apprécié par 35 équipages dans une merveilleuse variété de voitures anciennes. La route a couru de Woodcote Park, la maison du Club RAC, au milieu du Pays de Galles pour deux jours complets de compétition avant de finir au nord de Londres, près de Watford. Pendant les six jours, ainsi qu’une compétition très acharnée, il y a eu beaucoup de temps pour socialiser et les grands classiques qui font du Royal Automobile Club 1000 Mile plus qu’un événement de sport automobile, c’est une occasion.

A la fin du Trial, deux belles images: celle d’un magnifique véhicule dans un environnement tout aussi magnifique du Pays de Galles et celle d’un très heureux couple père-fille suisse, M. Urs Mezger (pilote) et sa fille Maxime (navigateur).

Leur Lagonda M45 Rapide a reçu le prix du meilleur véhicule préservé de la FIVA lors du RAC 1000 Mile 2018 et a reçu la plaque de bronze de 1,5 kg du vice-président de la FIVA, Tony Davies, lors de la cérémonie de remise des prix.

Read More

Concours d`Elégance SINAIA 2018

Le dernier jour du mois de juin a eu lieu à Sinaia, Roumanie 8ème édition du Concours d’Elégance. Sur le château de Peleş, ancienne résidence d’été des rois roumains, 28 voitures classiques ont été exposées. Les véhicules ont été divisés en 6 catégories. Dans le groupe d’avant-guerre étaient deux catégories, Limousines et Cabriolets. Le jury international a décidé que la limousine d’avant-guerre la plus intéressante était la Fiat 520 de 1928.

La restauration de cette voiture a été achevée à l’occasion d’une édition commémorative de 90 ans du Rallye de San Remo, accompagnée des pilotes roumains 1928 sur le même modèle. Non seulement la plus belle voiture du cabriolet d’avant-guerre, mais le prix du meilleur du spectacle a gagné Mercedes Benz 540K Cabriolet A 1937. La voiture est tirée de la collection Tiriac, la plus grande collection de véhicules historiques en Roumanie. Dans le groupe des véhicules d’après-guerre étaient trois catégories; Cabriolets, Coupé et Limousines. En tant que vainqueur des limousines de l’après-guerre était Citroën 11 CV. La production de cette berline à quatre portes a commencé avant la deuxième guerre et a fini en 1957. Ford Thunderbird 1964 – grand corps, belle peinture lisse, grand chrome, était le gagnant du coupé d’après-guerre. Ghia 450 SS 1967 Cabriolet a été produite par le designer automobile de renommée mondiale Giorgetto Giugiaro lors de son association avec Carrozzeria Ghia au milieu des années 1960. Ce véhicule rare a obtenu la 1ère place dans la catégorie cabriolet d’après-guerre.

Commendable est que l’organisateur a également créé la catégorie des véhicules fabriqués en Roumanie. En dépit du fait que la Roumanie n’a pas une longue histoire de l’industrie automobile, nous avons vu 4 représentants typiques de la Roumanie. Pour le jury, ce n’était pas facile de travailler car tout était sympa. Mais finalement, le jury a décidé que le gagnant de cette catégorie est Dacia 1300 à partir de 1970.

La tradition des véhicules du Concours d’Elégance a commencé au Sinaï, en Roumanie, en 1934. L’année suivante, la compétition de l’élégance a eu lieu au sein de la soi-disant Semaine des voitures organisée par le Royal Automobile Club de Roumanie. La courte tradition a interrompu les événements de guerre et n’était pas un soutien dans le nouveau système politique d’après-guerre en Roumanie. En 2011, l’événement a rétabli la tradition et le Club Retromobil Roumanie (FIVA ANF) a commencé à organiser le Concourse d’Elégance au même endroit que les années 1930.

Concours d’Elégance Sinaia était la 4ème fois dans le calendrier de la FIVA en tant qu’événement international et toutes les voitures classiques participantes avaient une carte d’identité FIVA valide. Un organisateur expérimenté, une bonne organisation avec le soutien du gouvernement local et un cadre magnifique sont la garantie d’un haut niveau d’événements futurs.


Reportage: Valentin Zbynovsky
Photos: Dragos Savu        

Read More

FIVA WORLD MOTORCYCLE RALLY

Du 21 au 24 juin s’est déroulé le Rallye Mondial FIVA MOTORCYCLE 2018 en Hongrie. Quatre excellents jours avec une grande activité de motocyclisme et une excellente atmosphère favorisée par tous les participants et géré en permanence par Laszlo Tomcsanyi et son équipe. Une bonne expérience touristique dans un beau pays.

Avec l’arrivée le jeudi 21 au « Aqua Word Resort à Budapest » de tous les participants, l’événement commence. J’ai compté des représentants de 17 pays.

La nuit, se rendre à Godollo pour visiter le musée-école de restauration de véhicules anciens / classiques (machines agricoles en particulier) et cérémonie d’ouverture avec la présence du président Patrick Roller, le président de la commission moto Palmino Poli et les autorités locales. Spectacles en direct et dîner. Enfin, une visite spectaculaire en bus à Budapest la nuit et retour à l’hôtel.

Le vendredi 22, l’itinéraire commence dans 4 groupes prédéfinis pour parcourir 196 km. cela nous amène à Eger où les autorités nous attendent dans une place spectaculaire où nous exposons toutes les motos à admirer par les citoyens. Après avoir séjourné dans les hôtels respectifs, nous prenons un « train urbain » pour nous emmener au restaurant où nous allons célébrer le dîner et la fin de la journée.
Le samedi 23, de la route Eger à Cegled, 157 km., Sur le chemin, nous visitons le « Okocentrum » un complexe avec zoo et un aquarium d’eau douce géant, situé à Poroszló, puis la campagne pour goûter le célèbre « Goulash hongrois » , continuation de la route pour visiter la collection spectaculaire de motos anciennes et classiques du « Jawa Museum » Enfin, arrivée à l’hôtel, hébergement et visite du spa pour se détendre.Au fait, pendant la journée nous avons eu la visite de la pluie à quelques kilomètres , rien d’important.Le soir, dîner à l’hôtel et remise des prix, où l’assiette de la Fiva a été livré à l’organisateur, Laszlo Tomcsanyi.

Le dimanche 24, route de Cegled à Budapest pour terminer le rallye, 158 km., Pour continuer à profiter du paysage hongrois et de l’environnement de la moto. Visite du fameux « speed track de la route de Gyón » puis de la cérémonie de livraison des fleurs à la tombe d’Eric Fernihough. Déjeuner dans le même environnement et retour à Budapest non sans d’abord visiter le musée de la moto Dömsöd, un excellent exemple de motos classiques avec une mention spéciale à la Pannonie hongroise, un échantillon de pratiquement tous les modèles qui ont été fabriqués en leur temps. Finalement, je suis retourné à l’hôtel Aqua World Resort à Budapest pour terminer le rallye.


Reportage et photos de Joan Espelt, photos ici

Read More

Indo-Sri Lanka event

Le 9 juin 2018, le Ceylon Classic Car Club accueillait une magnifique Classic Car Drive où les membres de la Fédération des véhicules historiques de l’Inde (FHVI) étaient invités à conduire de magnifiques Classiques Sir Lankan de Colombo à Panala.

Six couples de FHVI qui sont également membres du Karnataka Vintage & Classic Car Club (KVCCC) ont pris part à cette tournée annuelle de clubs à Panala. En plus de la course, une série d’événements amusants avec les voitures ont été organisées sur la piste de course Panala, de chaises musicales à des courses de catégorie de 100 mètres à même un test de slalom passionnant. Il y avait 54 voitures classiques dans l’événement.

L’événement s’est terminé par un dîner de gala, où des prix ont été distribués et les participants ont pu participer à un quiz automobile, à une série de bingo et se détendre dans une soirée remplie de musique et de danse animées.

L’événement était si bien organisé, la chaleur et l’affection de la communauté Srilankan étaient accablantes. La passion et la solidarité des membres du club étaient les plus visibles dans l’événement. C’était vraiment inspirant de voir même les jeunes si activement impliqués.

Ce fut une expérience mémorable, nous attendons avec impatience de nombreux autres événements merveilleux entre les deux pays.

Read More

CLASSIC MARATHON 2018

Le Classic Marathon 2018 était un événement organisé de manière très professionnelle avec un itinéraire exigeant et exigeant, un excellent horaire et de beaux paysages.

Le niveau de trafic dans la plupart des endroits était bas et les participants ont apprécié la conduite sans aucun problème pour effectuer les tests de régularité ou les sections de route.

Le comité d’organisation, les maréchaux, l’équipe pour l’élaboration des résultats, étaient très expérimentés et ont accompli leurs tâches efficacement et parfaitement. De plus, toutes les personnes impliquées dans l’organisation étaient très amicales et ont rendu tout le monde le bienvenu.

Mes COMPLIMENTS à l’équipe de HERO et continuent le bon travail et la QUALITÉ.

George Ioannides (Commissaire FIVA)


 

Read More

Le club moldave ‘RetroMobile’ rejoint la FIVA

La FIVA (Fédération Internationale des Véhicules Anciens) accueille chaleureusement la Moldavie parmi les 68 nations qu’elle représente actuellement, avec l’arrivée du club moldave ‘RetroMobile’ en tant que membre à part entière.

RetroMobile, qui n’a aucun lien avec le célèbre salon Rétromobile de Paris, a été créé en 2010 lorsqu’un groupe d’amis moldaves forme une association de passionnés de véhicules historiques. Cette même année, RetroMobile organise sa première exposition internationale réunissant des véhicules d’Ukraine, de Roumanie et de Moldavie.

Depuis, RetroMobile, dont le nombre restreint de membres est passé à 125, a organisé de nombreux autres événements et expositions au niveau international comportant une sélection variée et fascinante de véhicules d’Europe et des anciennes républiques soviétiques. Les véhicules allaient de la BMW 326 de 1936 à des modèles de 1980.

Patrick Rollet, le président de la FIVA, souhaite chaleureusement la bienvenue à RetroMobile, ajoutant, « C’est toujours un plaisir de voir une nouvelle nation représentée parmi nos membres. Ces passionnés moldaves ajouteront une nouvelle perspective à la FIVA. Nous avons hâte de mieux connaître les membres de RetroMobile, de découvrir leur point de vue sur l’avenir du mouvement des véhicules historiques et de profiter de leur compagnie, mais aussi de leurs véhicules, lors d’événements internationaux. »

Notes aux éditeurs
Image : utilisation libre à des fins éditoriales. 

La FIVA (la Fédération Internationale des Véhicules Anciens) est l’organisation mondiale dédiée à la préservation, la protection et la promotion des véhicules historiques et de la culture associée. Elle encourageant aussi leur utilisation en toute securité. Depuis avril 2017, la FIVA est partenaire de l’UNESCO, statut consultatif, et poursuit son programme « FIVA World Motoring Heritage ».
Pour plus d’informations, ou pour parler à un représentant de la FIVA dans un pays particulier, contactez Gautam Sen, vice-président des communications de la FIVA à : communications@fiva.org, ou par téléphone au +33(0) 6 87 16 43 39 (mobile) ou au +33(0) 1 53 19 14 20(fixe).

Read More
X